Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

Une opération communication totalement ratée

On croit souvent que les politiciens sont de vieux loups de mer, des singes à qui l'on n'apprend pas à faire la grimace. Et pourtant, ils se vautrent parfois de façon si spectaculaire que c'est à croire qu'ils n'y connaissent rien. A preuve, ce qui s'est produit à Lille hier. Le Front National y a en effet tenu un congrès au Grand Palais, où deux événements ont été mis à l'honneur : 

1. La réélection de MLP à sa tête

2. L'annonce d'un changement de nom pour le parti, qui deviendra sous peu le Rassemblement national.

Ce qui est étonnant dans cette affaire, c'est que ces deux annonces sont totalement contradictoires. Comme pourrait en témoigner la droite républicaine, qui a changé plusieurs fois de nom ces dernières années (RPR, UMP, LR), le changement de nom est une façon bien pratique de faire oublier les affaires judiciaires, et de faire croire aux électeurs qu'il y a là un renouveau : un nouvel élan, de nouvelles idées, et une plus grande probité. Mais pour que ce changement soit cru de la part des électeurs, il faut bien évidemment un ingrédient essentiel : que le parti qui change de nom change également de leader, pour faire preuve de son renouvellement. En se faisant réélire à la tête de son parti, MLP a donc montré que ce changement de nom était un changement de pure forme, un coup de comm' très mal pensé et organisé qui ne convaincra de fait personne. Je ne soutiens en aucun cas ce parti et ses membres, mais je dois dire que celui-ci a perdu un atout majeur avec le départ de Florian Philippot. Lui, au moins, avait une certaine intelligence en matière de communication. On ne peut donc que se réjouir de son départ : en l'absence de cerveaux à sa tête, le Front national (ou Rassemblement national, c'est comme vous voulez) représente un risque bien moindre dans le paysage politique !

Les commentaires sont fermés.